L'un des oiseaux les plus intéressants sur Tetiaroa est l'aigrette sacrée, Egretta sacra. C'est le seul oiseau de rivage qui réside sur l'île et on peut le voir sur tous les motu.

Appelé 'otu'u en tahitien ou kotuku à Paumotu, il s'agit d'une aigrette de taille moyenne, de 57 à 66 cm de longueur, avec une envergure d'environ 1 mètre.

Sur Tetiaroa il est actif à tout moment de la journée chassant les poissons ou les crabes le long de la plage ou sur la crête du récif, ou traquant les scinques et les insectes dans les forêts intérieures.

Les 'otu'u semblent territoriaux et patrouillent régulièrement certains tronçons de plage ou de forêt.

grey reef egret
white reef egret
mottled reef egret

Une des choses les plus intéressantes au sujet de cette espèce est que les individus peuvent être gris foncé ou blanc. Sur Tetiaroa, la morphe blanche est plus fréquente sur tous les atolls.

Sur les hautes îles comme Moorea et Tahiti, la morphe grise est beaucoup plus commune. Sur Tetiaroa nous voyons également une morphe gris-blanc tachetée, qui peut être une version juvénile de la morph effilée blanche. Les deux morphes blanches un grises ont des becs gris-jaune et les pattes jaunes.

Pacific reef egret in the kopara pond

 

L'aigrette de récif est originaire des îles tropicales et subtropicales du Pacifique occidental, des côtes de la Chine, au Japon, de l'Asie du Sud-Est, à l'Australie et du Pacifique jusqu'aux archipels des Tuamotu et des Marquises.

Une étude de la variation géographique des morphes blancs et gris a montré que le morphe blanc n'existe qu'avec la présence de récifs coralliens, tandis que les morphes gris sont présentes dans toute la région citée.

 

Les aigrettes de récif nichent de septembre à décembre, et les nids construits habituellement dans les arbres sont faits de bâtons, de feuilles et d'algues ramassées sur les plages.

reef egret eggs

Ils pondent 2-3 œufs bleu verdâtre pâle, et les deux sexes couvent jusqu'à ce que les œufs éclosent 25-28 jours plus tard. Les poussins sont nourris par les deux parents et sont à la fois à l'aise et prêts à voler 5-6 semaines après l'éclosion.

Crédit photo (à droit): Tom Backlund

pacific reef egret in flight
gone fishing

Tout en chassant le long des plages, ils peuvent être très actifs, se déplaçant rapidement pour arracher des poissons dans les bas-fonds, ou chasser un crabe fantôme dans son terrier. Dans les eaux peu profondes, ils utilisent parfois leurs ailes, déploient leurs ailes pour créer de l'ombre et attirer les poissons assez près pour les attraper.

Ils utilisent également une technique de chasse immobile où ils restent parfaitement immobiles pendant des minutes à la fois, puis étendent leur cou et le bec en un coup rapide pour attraper leurs proies.

crédit photo: Michael Lynch

Quand vous serez sur Tetiaroa gardez un oeil ouvert, vous verrez peut-être ce bel oiseau de rivage.