image copyright Robert Gibbings estate 2015

un artiste irlandais du nom de Robert Gibbings

 

En 1929, un artiste irlandais du nom de Robert Gibbings arriva à Tahiti et passa son temps à écrire et à illustrer son livre - Iorana, a Tahitian Journal - le premier d’une longue série qu’il produirait. La visite de Gibbings à Tetiaroa a marqué le début d’une grande fascination pour les îles du Pacifique et leur monde sous-marin. Ses efforts pour dessiner les poissons du lagon de Tetiaroa l'ont inspiré et amené à concevoir un moyen de dessiner sous l'eau à l'aide d'un casque de plongée et des feuilles de xylonite (comme du celluloïd) avec des bâtons de graphite. Il passa la nuit à Rimatuu, aussi court fut son voyage, il saisit, tout de même, l'esprit des lieux.

 

Gibbings art
Plus sur Gibbings sur le site du National Maritime Museum of Ireland

La semaine dernière, Tetiaroa Society a reçu la visite de Charlotte Wilkins, l'arrière-petite-fille de Robert Gibbings. Elle écrit un livre qui retrace le parcours de son arrière-grand-père. Nous étions ravi de lui faire découvrir les lieux qui ont inspiré son arrière-grand-père, elle a pu également rencontrer les mêmes espèces de poissons que son grand-père a, si joliment, illustrées (et qui figurent désormais dans notre application Guide du poisson de Tetiaroa!). Nous sommes impatients de lire l’histoire de la vie de cet homme extraordinaire.

Robert Gibbings

"Cette nuit nous avons dormi sur le sable. Allongé sur le dos et regardant les étoiles, nous pouvions sentir la terre déchirer dans l'espace, et je m'agrippai au corail de peur que la force centrifuge ne nous propulse dans l'espace. Nous nous sommes levés vers une aube d'opale, pas de ligne de démarcation entre ciel et mer, tout a été perdu dans une brume irisée comme la concavité d'une coquille de perle gargantuesque; et j'ai pensé aux millions d'habitants de la ville dormant chaque nuit dans leurs armoires en papier." (From Iorana, A Tahitian Journal)

(Toutes les images de cet article sont © Le domaine Robert Gibbings 2015)

Charlotte Wilkins