tetairoa atoll

Communique de Presse : La Restauration Ecologique de Tetiaroa Bénéficie à Differents Écosystemes Relies les uns aux Autres

Island Conservation, en collaboration avec Tetiaroa Society et l’hôtel le Brando, réalisent des opérations d’envergure pour lutter contre les espèces envahissantes et ainsi préserver les écosystèmes insulaires et marins dans un atoll de Polynésie française.

L’ONG internationale Island Conservation vient d’ achever sa plus grande opération terrestre menée jusqu’à ce jour: à savoir le retrait complet de deux espèces de rats envahissants de l’ensemble des motu (petites îles) de l’atoll de Tetiaroa en Polynésie Française. Ce projet, une fois son succès garanti, permettra une augmentation significative des effectifs d’oiseaux marins mais également ceux d’autres espèces qui leur sont liées et “connectent” les écosystèmes terrestres et marins entre eux. Avec le temps, cet atoll enfin prospère pourrait même devenir un refuge pour certaines espèces menacées d’extinction comme la gallicolombe érythroptère (tutururu aux Tuamotu) et le Chevalier des Tuamotu (Kivikivi à Mangareva), et les bénéfices dans le milieu marin qui y sont associés conduiront à des récifs coralliens et une vie marine en meilleure santé.

island restoration team

Island Conservation, Tetiaroa Society et The Brando Resort se sont associés pour achever l'élimination des espèces envahissantes critiques afin de guérir les écosystèmes insulaires et océaniques de Tetiaroa.

Tetiaroa, autrefois le lieu de résidence de l’acteur de cinéma Marlon Brando, a connu une perte importante de sa biodiversité en raison de l’impact lié à l’introduction involontaire des rats par les premiers navigateurs. Cette dégradation du biotope menace d’extinction certaines espèces de la faune et de la flore native de l’atoll.

Pour faire face à cette e préoccupation majeur, Island Conservation s’est associé à Tetiaroa Society ainsi qu’à l’hôtel Le Brando, pour proposer un programme de conservation de l’atoll de Tetiaroa visant à éliminer les espèces envahissantes et ainsi restaurer les écosystèmes terrestres et marins de l’île.

invasive species eradication team at work

Après des perturbations répétées liées à la pandémie de covid, l’opération a finalement pu voir le jour en juin et juillet 2022

“L’éradication des deux espèces de rats présents sur cet atoll a été un défi de taille“, a déclaré Richard Griffiths, chef des opérations d’Island Conservation.

“Plusieurs mois de préparation ont été nécessaires pour comprendre l’ampleur de la menace et déterminer l’envergure de l’intervention.”

Après des perturbations répétées liées à la pandémie de covid, l’opération a finalement pu voir le jour en juin et juillet 2022, grâce au travail acharné de plus de 60 personnels et bénévoles pour venir à bout des 520ha (5,2 km2 ) devant être restaurés par le projet. Pas moins de 260 kilomètres de sentiers ont été coupés et balisés, notamment par le biais d’environ 13 000 points de signalisation individuels qui ont permis un accès aux domaines vitaux de l’ensemble des rongeurs présents sur l’atoll.

coconut crab

Kaveu

juvenile tern

Juvenile tern

green turtle hatchling

Jeune tortue verte se dirigeant vers la mer.

L’élimination de ces espèces envahissantes va permettre à la vie animale et végétale native de Tetiaroa de prospérer à nouveau.

“Notre écosystème vulnérable ne peut pas fonctionner avec les menaces persistantes des espèces envahissantes”, déclare Stan Rowland, président de Tetiaroa Society.
“En travaillant avec Island Conservation, on s’est assuré que des espèces natives comme les tortues , les crabes terrestres et d’autres invertébrés soient enfin préservées. De plus, lorsque la faune et la flore terrestre est rétablie, elle agit profondément de manière positive sur les autres écosystèmes qui y sont liés”.

Cela ne fait que très récemment que la compréhension et la mise en valeur du lien entre les écosystèmes ont commencé à jouer un rôle dans les efforts de conservation environnementaux en milieux insulaires.

“Nous avons tendance à ne pas accorder suffisamment d’attention à cet instant durant lequel les connexions étroites entre les écosystèmes marins et terrestres ont été rompues”, explique Richard.

“Le rôle que jouent les oiseaux de mer, par exemple, ne doit pas être sous-estimé. Ils sont essentiels à la régénération des écosystèmes voisins en transportant les nutriments depuis la mer vers la terre qui ensuite reviennent lentement à l’océan, stimulant la croissance des coraux et permettant aux populations de poissons, au plancton et à d’innombrables autres espèces marines de prospérer. Nous nous attendons à voir les oiseaux marins revenir sur l’île en plus grand nombre. Il est désormais possible d’envisager que les populations se rétablissent, améliorant ainsi la résilience de ces espèces qui retrouvent leurs anciennes aires de répartition“.

ecosystem

“Le rôle que jouent les oiseaux de mer, par exemple, ne doit pas être sous-estimé.”

Tuamotu sandpiper

Le Chevalier des Tuamotu

Photo: Maddy Pott | Island Conservation

La suite de ce programme de restauration doit maintenant garantir par une recherche et une surveillance approfondie que ces avantages immenses pour les écosystèmes terrestres et marins perdurent.

“Tetiaroa est parfaitement placée pour devenir un modèle de site de recherche en écologie pour la restauration des atolls“, explique Stan.

“Nous sommes ravis de permettre l’étude de ces connexions entre écosystèmes et d’imaginer qu’une telle intervention ciblées puisse conduire à une quantité extraordinaire de changements positifs allant bien au-delà de cette seule île”.

The Brando resortThe Brando resort

Le Brando est un hôtel de luxe unique en Polynésie Française situé sur une magnifique et époustouflante île privée qu’est Tetiaroa – un atoll composé de douze petites îles entourant un lagon étincelant situé à 50 kilomètres au nord-est de Tahiti. Il s’engage à préserver et à protéger la splendeur naturelle et la précieuse biodiversité de Tetiaroa, à respecter et à soutenir la culture, l’hospitalité et les traditions polynésiennes, mais également à atteindre une empreinte carbone négligeable.

Island ConservationIsland Conservation

Island Conservation est la seule organisation de conservation non gouvernementale à but non lucratif au monde dédiée entièrement à lutter contre les extinctions d’espèces en milieu insulaire. Nos collaborations avec les communautés insulaires locales visent à améliorer les moyens de subsistance, à gérer les espèces envahissantes et voir le retour des espèces animales et végétales natives.

Tetiaroa SocietyTetiaroa Society

La mission de Tetiaroa Society est de s’assurer que les communautés insulaires et polynésiennes aient un avenir aussi riche que leur passé, en renforçant leur résilience aux changements mondiaux en restaurant leurs écosystèmes et en préservant leurs cultures.