dedication

Parlementaires des îles du Pacifique a rendu visite à Tetiaroa

Le Groupe parlementaire des îles du Pacifique a tenu sa réunion semestrielle à Tahiti les 10 et 11 septembre, réunissant les Présidents du Parlement de 16 pays différents. Le thème des discussions était l'économie bleue axée sur la résilience des océans, des îles et de la pêche durable. La conférence a également été le moment de partager des informations sur les programmes visant à réduire les émissions de carbone et à créer des aires marines protégées.

Après deux jours de travail, le groupe est venu à Tetiaroa le 12 septembre pour une excursion d'une journée pour découvrir le modèle du tourisme responsable de Tetiaroa.

Les dirigeants parlementaires des Samoa américaines, des îles Cook, des Fidji, de l'île de Pâques, d'Hawaï, de la Nouvelle-Zélande, de Niue, des Palau, des Samoa, de Tokelau, du Vanuatu et de Wallis et Futuna, ont été rejoints par le président de l'Assemblée de la Français Polynésie, Gaston Tong Song, le maire d'Arue, Philippe Schyle et la sénatrice de Polynésie Française Maina Sage.

En tout, 60 personnes sont venues en bateau et en avion et ont passé une demi-journée sur l'île à visiter l'infrastructure durable du Brando et à entendre parler des programmes de Tetiaroa Society.

arrival
lecture

Les partenaires de Tetiaroa Society, l'Institut Malardé et Te Mana o à Moana, étaient sur place pour parler de leur travail sur Tetiaroa. Le groupe s'est montré très intéressé par les innovations technologiques telles que le SWAC, les programmes de conservation sur les tortues de mer vertes et la restauration de l'habitat, et les innovations scientifiques comme le programme de réduction des moustiques.

Dans l'ensemble, ce fut une journée de partage de bonne volonté mêlée à un souci pour l'avenir et à une volonté de préserver le patrimoine naturel et culturel des îles du Pacifique.

mayor of Arue

 

Phillip Schyle,
le maire de Arue
a parlé au groupe.

 

Le représentant de la
Iles Cook avec Hinano.

rep from Cook Islands and Hinano
Partagez
A propos de l'auteur
frank

Le parcours académique de Frank Murphy comprennent des licences en biologie, en histoire naturelle de l'UC Santa Cruz et en MA en géographie de l'UC Berkeley. Il vit depuis 35 ans en Polynésie française, en tant que responsable de la station de recherche UC Berkeley Gump, et dirige également sa propre entreprise de tourisme. Au cours des trois dernières années, il a occupé le poste de directeur exécutif de Tetiaroa, à la tête de la mission Tetiaroa Society sur l'île.