microsorum grossum

Microsorum grossum
Metua pua'a (A, T, S), Mo'omo'o (A), Papamoko (M), Kikipa (T)

Particularités

Usages :
Le Metuapua’a (Microsorum grossum) est une fougère aux dizaines de synonymes. Elle est une des plantes, voire la plante la plus utilisée dans la médecine traditionnelle des îles de la Société mais aussi à travers le Pacifique. Elle intervient dans les remèdes du « fati », c’est-à-dire tout ce qui concerne les fractures, entorses, foulures, chocs, hématomes… Un mal dit « caché ». Mais elle est également utilisée en bain pour traiter le « ira », représenté par la fièvre, les convulsions, la nervosité, en particulier chez les enfants. En Polynésie française mais également aux îles Cook le Metuapua’a est employé pour ses propriétés purgatives. Les frondes sans spores sont préparées pour les bains afin de soigner les problèmes de peau (bourbouille, eczéma). Les racines ont des propriétés cicatrisantes, et mélangées au lait de coco (Cocos nucifera) elles sont utilisées pour l’hygiène intime des femmes aux Marquises. Selon Grepin ces racines, en association avec d’autres plantes, soignent la toux et l’asthme. De grosses quantités de cette fougère peuvent être abortives (Petard, 1972). Attention aux dosages de cette fougère, qui a provoqué à plusieurs reprises des intoxications.

Famille

Polypodiacées

Biogéographical status

Indigène

Type biologique

Fougère

Abondance sur Tetiaroa

Très commun

Écosystème sur Tetiaroa

Fôret mixte, plage (arrière-plage)

sources

Guide floristique des atolls soulevés des Tuamotu. DIREN, Papeete, Polynésie française

légende

S: Societé | T: Tuamotu | M: Marquesas | G: Gambier | A: Australs | FP: Polynésie française