les couleurs de l'ocean pacifique

Serge Planes

Tetiaroa offre une île de taille humaine pour la recherche à l’échelle de toute l’île

Le Dr Serge Planes a participé à l’étude de la génétique des populations de poissons marins depuis le début de sa carrière qui a débuté avec son doctorat en 1989. Au cours des 20 dernières années, il a publié environ 65 articles dans des revues internationales traitant de la génétique de la population de poissons des récifs coralliens et de 50 articles supplémentaires traitant de l’écologie, de l’écologie des aires marines protégées et du recrutement de poissons marins.  ISI Essential Science Indicators (ESI) a analysé la recherche sur les écosystèmes des récifs coralliens au cours de la dernière décennie (1995-2005) et a classé son travail à #19 dans le monde sur 5 060 auteurs.

Ses premiers travaux ont suggéré que les populations de poissons des récifs coralliens sont beaucoup plus limitées dans l’espace que ce que l’on croyait généralement avant le début des années 90. La plupart des travaux récents utilisant à la fois des marqueurs génétiques et d’autres techniques ont confirmé l’opinion du Dr Planes selon laquelle les populations marines se conforment à un modèle de tremplin, avec un flux génétique limité entre les populations adjacentes et la plupart des renouvellements étant de l’auto-recrutement. Ce point de vue a des implications majeures pour la planification de la conservation.

Une telle reconnaissance internationale a fait qu'il a été invité à participer en tant que membre du Centre australien d’excellence sur les récifs coralliens et il a récemment été incorporé au comité scientifique de la 12e direction, qui se tient tous les 4 ans, le prochain ayant lieu en Australie. Avec sa reconnaissance internationale, le Dr Serge Planes a acquis de l’expérience dans la gestion des subventions de grands programmes en coordonnant deux grands programmes européens (BIOMEX, Fish and Chips) pour 4,5 et 2,8 millions d’euros respectivement. Entre-temps, il a été associé et leader du groupe de travail dans cinq autres projets européens (SETMORT, ECOMARE, INTERACT, SARDYN, EnviEFH, EMPAFISH) offrant une expérience essentielle dans la gestion de grands groupes de scientifiques.

Entre-temps, le Dr Serge Planes a été co-PI dans deux subventions de la NSF, deux subventions DE l’ARC (Australie), un symposium international sur les récifs coralliens, un événement majeur sur la science des coraux et le projet de fondation Moore (BIOCODE) et plusieurs subventions internationales conjointes plus petites. En France, le Dr Serge Planes a participé à deux subventions de l’ANR et est il est le coordinateur d’une nouvelle subvention à partir de 2010 (ANR blanc). C’est sans compter d’autres subventions majeures accordées, dont M. Planes est le coordinateur : deux subventions de la Fondation Total et trois projets Etat-Territoire en Polynésie Française, chacune s'evaluant à plus de 250 000 euros.

Actuellement, le Dr Serge Planes dirige le LABEX "CORAL" décerné en 2011 pour 10 ans, ce qui est le cadre structurel majeur de la recherche sur l’écologie des récifs coralliens en France.