les couleurs de l'ocean pacifique
tides

Nature Notes ... Les marées à Tetiaroa

...sur la carte, vous pouvez voir qu’il existe un point amphidromique en Polynésie Française, qui signifie que pour une grande partie des îles de Polynésie Française, il n’y a presque aucune trace d’une marée lunaire.

Il semblait approprié pour la Journée mondiale des océans d’utiliser notre Note nature pour parler d’un phénomène lié aux océans. Nous allons donc examiner les marées, qui s’avèrent être un sujet très intéressant ici à Tetiaroa.

Comme vous le savez peut-être, les marées sont contrôlées par le champ gravitationnel de la Lune et du Soleil lorsque la Terre tourne et que la Lune tourne autour de la Terre. Même si le Soleil est beaucoup plus grand que la Lune, l’attraction gravitationnelle de la Lune est plus grande parce qu’elle est beaucoup plus proche de la Terre.

tide overview

Image: Wikipedia

Ainsi, pour la plupart des côtes, les marées à Tetiaroa sont principalement des marées lunaires qui suivent la lune autour de la Terre. Par conséquent, les marées lunaires sont sur un cycle de 23 heures et 10 minutes, ce qui signifie qu’un moment de marée en particulier (pics de marée haute ou basse par exemple) se reproduira 50 minutes plus tard chaque jour.

Comme le montre ce diagramme, l’explication simplifiée des marées est que lorsque la Lune tourne autour de la Terre, la marée haute la suit comme une « onde » autour de la Terre et crée deux marées hautes et deux basses par jour. Mais bien sûr, les océans ne sont pas uniformes en profondeur et il y a des continents et des îles qui se mettent en travers de la route et brisent ce modèle de vague simplifié.

Vous pouvez visualiser ce qui se passe si vous imaginez une balle qui tombe au centre d’une piscine et les vagues qu’elle génère. Au début, il ne s’agira que d’une onde concentrique partant du site de l’impact. Mais lorsque cette vague frappe les parois de la piscine et rebondit, les choses deviennent chaotiques, avec des vagues heurtant d’autres vagues. Cela crée une situation où les ondes rencontrent d’autres ondes et dans les points de rencontre des vagues les creux sont amplifiés (ventre ci-dessous) ou annulés (noeud ci-dessous).

nodes & antinodes

Image: Wikipedia

drop a ball into a pool
tides

Image: R. Ray, NASA Goddard Space Flight Center, Jet Propulsion Laboratory, Scientific Visualization Studio - TOPEX/Poseidon: Revealing Hidden Tidal Energy, Public Domain, Link

Le phénomène des vagues qui créent des réelles marées dans les bassins océaniques de la Terre est bien sûr beaucoup plus compliqué, mais elle crée des noeuds qui restent au même endroit pendant des millénaires. Ces noeuds sont appelés points amphidromiques et sur la carte, vous pouvez voir qu’il existe un point amphidromique en Polynésie Française. Ce point amphidromique signifie que pour une grande partie des îles de Polynésie Française (centrées dans l’archipel de la Société), il n’y a presque aucune trace d’une marée lunaire. Mais parce que la marée lunaire est essentiellement annullée, l'influence de la marée solaire est perceptible. La marée solaire est de très faible amplitude (la portée totale est d’environ 70 centimètres) et elle suit le soleil, elle est donc haute à midi et minuit et basse à 6h et 18h.

high tide at noon

marées hautes à midi et minuit.

low tide 6am and 6pm

Marées basses à 6h et 18h.

Le résultat de ce phénomène de marée inhabituelle pour Tetiaroa (et le reste des îles de la Société) est que, contrairement à la plupart des autres endroits, les marées ne jouent qu’un rôle mineur dans la vie des gens. Les maisons en bord de mer peuvent être construites près de l’eau sans avoir la complication de faire face à une grande fluctuation des marées, et la navigation côtière n’est que très peu affectée par les courants ou les rochers émergents.

À l’inverse, cependant, cela crée également une situation où toute perturbation de ce modèle, une onde de tempête importante par exemple, prend les gens au dépourvu et endommage les propriétés.

lagoon can be higher than the ocean

Le phénomène des marées sur Tetiaroa est également affecté par le fait qu’il s’agit d’un atoll sans grande rupture (passe) dans la barrière de corail. L’impact constant des vagues sur la barrière de corail maintient le corail et les algues en vie qui le maintiennent couvert d’eau à un niveau légèrement supérieur au niveau moyen de la mer, de sorte que la crête de la barrière de corail crée une barrière légèrement surélevée entre la haute mer et le lagon. Les vagues poussent l’eau sur cette crête dans le lagon et sans un passage pour que l’eau s’écoule, l’eau salée du lagon peut s’élever plus haut que l’océan.

Par une journée très calme, tôt le matin ou en fin d’après-midi, une personne sur l’île ou dans le lagon peut voir que l’eau de l’océan est visiblement plus basse que l’eau du lagon.

Parce que le phénomène de marée sur Tetiaroa est si unique, l’observation du niveau du lagon, de la hauteur à laquelle les petites vagues s’échouent sur une plage et des courants en constante évolution qui transportent la nourriture et les sédiments, est une source constante d’amusement et d’émerveillement.

Une marée haute le matin signale qu’il y a une forte houle océanique qui remplit le lagon. La direction de cette houle peut être déduite en regardant d’où vient le courant car il transporte l’excès d’eau de la rive inondée vers le côté opposé de l’île.

mini-waves on the beaches of tetiaroa atoll

 

 

Les marées peuvent être étranges ici, mais l’océan contrôle toujours les conditions de vie sur l’atoll.

 

Share this

Plus de 'nature notes' de Murphy

tides

Nos marées uniques : une histoire d'annulation de nœuds

parrotfish grazing on algae

Ils remplissent un rôle essentiel.

Pitreries de tortue dans le lagon de Tetiaroa

Pitreries de tortue dans le lagon

red-footed booby

focalisez sur un oiseau pendant un moment